Daraya, la bibliothèque sous les bombes

17 mars 2019 | écoles | By bahaona | 0 Comments
83

Daraya, la bibliothèque sous les bombes
Daraya est une ville symbole proche de Damas, la première, dit-on, à s’être insurgée contre le gouvernement syrien en 2011. Sous un siège rigoureux et toujours sous les bombardements, de jeunes habitants collectent les livres de la cité pour les rassembler en une bibliothèque qui devient le lieu de ralliement et de solidarité de ces jeunes opposants. Un film de Delphine Minoui, co-réalisé par Bruno Joucla, avec la collaboration de Shadi Mattar. Une production Brotherfilms (David André et Emmanuel François) avec la participation de France Télévisions
réalisé par : Delphine Minoui, Bruno Joucla

Entretien avec le réalisateur Bruno Joucla et Delphine Minoui

En compagnie de la journaliste Delphine Minoui, Bruno Joucla signe “Daraya, la bibliothèque sous les bombes”, un documentaire suivant de jeunes syriens exhumant des milliers de livres des décombres de leur ville détruite. Il nous parle des conditions de tournage et de l’espoir porté par cette œuvre forte.

« Les livres, ces armes d’instruction massive, la bibliothèque est un lieu de résistance »
Les régimes totalitaires s’en prenant toujours aux livres, cette histoire revêt une dimension universelle
Ils attaquent systématiquement le savoir. On pense aux autodafés des nazis en Allemagne, à la destruction de la bibliothèque de Mossoul, en Irak, par Daech, à celle des manuscrits de Tombouctou par les islamistes… A l’inverse, Shadi, Ahmad et Jihad ont spontanément décidé de créer une bibliothèque. Il s’agissait, pour eux, de construire quand le régime était en train de tout anéantir. Depuis le début du siège, ils ont toujours défendu un combat pacifiste. (Bernard Michel)

Delphine Minoui : à Daraya en Syrie, sauver les livres pour « rester humain »

Les passeurs de livre de Daraya

LEAVE A REPLY